INFORMATIONS VACCINATION

A télécharger : l'Agence Régionale de la Santé (ARS) fait un point sur la situation au 29 janvier 2021.

Vaccination covid 19

Les implantations des centres de vaccination sont décidées par le Préfet en coordination avec l'ARS et les plus grosses communes.
Actuellement le rythme d'ouverture se cale sur les livraisons de vaccins planifiées.
Le Préfet prévoit l'ouverture d'un centre de vaccination au sein de notre communauté de communes Gally Mauldre, à Crespières fin mars-début avril. A ce jour 

Aujourd'hui, dans les Yvelines, une douzaine de centres sont ouverts depuis le 18 ou le 25 janvier pour les 75 ans et + et les patients vulnérables quel que soit leur âge (précisions plus bas et lien ci-contre)

 Versailles, Houdan, Saint-Germain-en-Laye, Saint-Cyr-l’Ecole, Les Mureaux, Mantes-la-Jolie, Montigny-le-Bretonneux (vélodrome national), Poissy, Rambouillet, Saint-Rémy-lès-Chevreuse, Sartrouville...

Mais il est actuellement difficile d'obtenir un rendez-vous, tant la demande est forte et l'approvisionnement en doses de vaccins est faible.

Pour prendre RDV dans l'un des centres plusieurs solutions : 

Ensuite après prise de rendez-vous : 

  1. pour le jour du rendez-vous, se munir de sa carte d’identité et de sa carte vitale (ou d’une attestation de droit).
  2. au centre de vaccination, présenter ses documents d’identité et répondre au questionnaire de santé. Celui-ci sera par la suite vérifié et, en cas de nécessité, un entretien plus poussé sera réalisé avec un médecin. Après l’injection, temps d'observation de 15 minutes.
  3. après la vaccination, prendre immédiatement rendez-vous pour une seconde injection, généralement prévue 21 jours après la première.

Patients vulnérables :

  • atteints de cancers et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie ; 
  • atteints de maladies rénales chroniques sévères, dont les patients dialysés ;
  • transplantés d’organes solides ;
  • transplantés par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques ;
  • atteints de poly-pathologies chroniques et présentant au moins deux insuffisances d’organes ;
  • atteints de certaines maladies rares et particulièrement à risque en cas d’infection (liste spécifique établie par le COS et les filières de santé maladies rares) ;
  • atteints de trisomie 21.